14 mai 2005

Ce traité organise une régression sociale

non53

– par la porte ouverte aux délocalisations et au dumping fiscal et social, en raison de l’interdiction apportée à toute restriction à la liberté d’établissement des entreprises de service (Article III-144) et à la liberté de circulation des capitaux (Article III-156). Ceci est combiné à l’impossibilité de procéder à une harmonisation fiscale ou sociale (Articles III-171 et III-210) par le haut : l’adoption de la règle de l’unanimité, pour ces questions, est source de blocages ;

– par les insuffisances de la Charte des droits fondamentaux, qui par exemple remplace le « droit au travail » par un simple « droit de travailler » !!! (Article II–75). De plus, elle « ne crée aucune compétence ni aucune tâche nouvelles pour l’Union » (Article II-111).

Posté par le mouton noir à 12:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Ce traité organise une régression sociale

    Le nivellement par le bas

    La construction européenne a toujours été l’expression d’une volonté de nivellement par le bas des revenus des populations, faire tendre le revenu moyen vers le revenu du plus pauvre c’est le grand principe égalitaire de la construction européenne, Bolkenstein (inspiré du GATS de l’OMC) n’est qu’une des facettes de cette stratégie. L’Europe doit être compétitive, … avec les coûts salariaux des pays les plus pauvres bien sûr.

    Posté par GL, 19 mai 2005 à 15:57 | | Répondre
Nouveau commentaire