14 mai 2005

Ce traité organise une régression sociale

– par la porte ouverte aux délocalisations et au dumping fiscal et social, en raison de l’interdiction apportée à toute restriction à la liberté d’établissement des entreprises de service (Article III-144) et à la liberté de circulation des capitaux (Article III-156). Ceci est combiné à l’impossibilité de procéder à une harmonisation fiscale ou sociale (Articles III-171 et III-210) par le haut : l’adoption de la règle de l’unanimité, pour ces questions, est source de blocages ; – par les insuffisances de la Charte des droits... [Lire la suite]
Posté par le mouton noir à 12:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]